Marché du Livre de Mariemont
Salon de la petite édition et de la création littéraire
6, 7 et 8 octobre 2017
//

[éditeurs, artistes, illustrateurs, libraires… ]

100 Titres

Alpaca Collection
L’Âne qui butine

L'Arbre de Diane

ARP2

Artgo

Atelier du Livre de Mariemont

Brock'n'roll

Editions des Cendres

Les éditions du Chemin de fer

Le Club des Créateurs Contemporains

Corraini Edizioni

Le Daily-Bul & Co

Les Déjeuners sur l'herbe

Le Dernier Remorqueur

Les Editeurs Associés

Elbel Libro

Espace Livres & Création
Esperluète Editions

Ets. Decoux

F de Phosphène

Isabelle Francis Editions

Indekeuken

Invenit Editions

K1L

L.E.Q.C.D.N.A.C.P.

La Lettre volée

Lansman Editeur

Librairie du Ciel / Marie Christine Guyonnet

Jean-Claude Loubières

Lustre

Mayak

La Montagne à malices

Obriart

Patate éditions
La Pommeraie

Postfluxpost
Bruno Robbe Editions

Solo ma non troppo

Editions du Spantole
Tandem
Editions Warda

 

[focus sur les revues]

Pour cette 11e édition du Marché du Livre, un focus tout particulier s’intéressera aux nouvelles formes et supports de lecture que sont les revues contemporaines qui explorent le rapport au texte et à l’image de manière ouverte et innovante ; mooks, journalisme narratif, formats interdisciplinaires, littératures hybrides, autant de modalités qui réinventent nos expériences et temps de lecture.

en partenariat avec la librairie-galerie Le Comptoir (Liège)

Un petit aperçu des revues présentées :

Boustro

Boustro est une jeune revue littéraire basée à Liège, animée par Laurent Danloy, Pascal Leclercq, Karel Logist et Paul Mahoux. La majorité des numéros parus à ce jour s’articulent autour de la formule suivante : quatre auteurs, un plasticien.

La revue est réalisée aux Ateliers Poésie Pur Porc, à Sainte-Walburge, dans un joyeux (mais raisonné) mélange de risographe, de presse typo et de photopolymère.

Quelques contributeurs de la revue : Maxime Hanchir, Véronique Janzyk, Serge Delaive, Yolanda Castaño, Sofie Vangor, Caroline Lamarche, Olivier Dombret, Antonio Moyano, Martin Wable, Olivier Deprez, Christine Aventin, Pierre Husson, Pierre Posno, William Cliff, Ludovic Demarche.

 

Papier Machine

Papier Machine est une revue de création trouvant ses quartiers généraux à Bruxelles. Il s’agit d’une publication hybride qui accueille tous ceux qui veulent s’immiscer avec politesse (ou fracas) dans les interstices du langage. Pour chaque numéro, le comité éditorial élit un mot-étincelle à l’origine de toutes les contributions.

Papier Machine, sans prôner la monarchie du papier, veut échapper à la guillotine du tout-numérique pour offrir un espace physique de rencontre entre des univers et des pratiques différentes, au-delà des cloisons disciplinaires, où chacun accepterait de se plier aux contraintes de la culture imprimée.

Quelques contributeurs de la revue : Vitalia Samuilova, Adrien Absolu, Aurore Vegas, Antonin Crenn, Raphaël Touron, Aiko Solovkine, Ilaria Fantini, Lucie Combes, Jérôme Poloczek, Renato Baccarat, Eric Therer, Sang-Hoon Degeimbre, Valentine Bonomo, Antoine Boute, Luc Schuiten, Paul Marique, Mélanie Peduzzi.

Le site : http://papiermachine.be/wp/

 

La Crypte Tonique

La Crypte Tonique est une librairie-maison d'édition dédiée aux images, qu’elles soient littéraires, mentales ou plastiques et quels que soient leurs supports. La création contemporaine y côtoie la création ancienne, les copies jouxtent les originaux, les morts côtoient les vivants et le profane se marie au sacré.

À la fois magasin et Magazine, la Crypte tonique est située en plein centre de Bruxelles, au n° 16 de la galerie Bortier, entrée rue St-Jean, aux pieds du Mont des Arts. Son stock, son lieu d’échanges et sa rédaction y sont superposés sur 3 niveaux. Philippe Capart coordonne le tout.

Le site : http://www.lacryptetonique.be

 

Dérivations

Dérivations est une revue semestrielle qui s’intéresse à la ville sous toutes ses facettes. Elle propose de l’analyse, de l’enquête, du débat, de la critique d’art, des textes d’opinion, mais aussi de la photographie, du dessin, de la bande dessinée.

Dérivations veut faire de la ville un sujet à part entière dans une Belgique francophone qui désinvestit manifestement ses grandes villes.

Dérivations, enfin, est un objet patiemment ouvragé, un objet dont la forme a fait l’objet d’un soin particulier, pensé pour trouver une place dans votre bibliothèque.

Le site : http://derivations.be

 

La revue bâtarde

La revue bâtarde est l'un des projets du collectif bruxellois indekeuken. Cette revue témoigne de sa bâtardise : elle est apériodique, elle regroupe des productions de toutes disciplines humaines sélectionnées après un appel à contribution, elle pratique une transversalité entre les thèmes choisis et les propositions retenues, et elle est par nature protéiforme. En ce sens, elle s’incarne en soirées performatives, expositions et l’édition d’une revue imprimée. La revue bâtarde change donc de contenu comme de chemise.

Quelques contributeurs de la revue : Axel Claes, Bernard Villers, Bill Noir, Boris Crack, Célestin de Meeûs, Céline Marique, Christoph Bruneel, Dr Lichic, Gaetan Saint Remy, Luc Fierens, Manon Poncelet, Marc Schepers, Marco Jacobs, Olivier Spinewine, Paul Hermant, Pierre Guéry, Serge Noël, Sophie Willison, Tom Nisse.

Le site : http://www.indekeuken.org

 

Dits

Lancée dans la dynamique de l’ouverture du MAC’s en septembre 2002, la revue DITS a exploré pendant dix ans de nombreuses thématiques liées à l’art d’aujourd’hui comme l’hybride, le récit, le simulacre, le voyage, la violence, le rock, dépeindre, la vie, le dandy, les familles, le geste, la poésie, l’ethnographie, la répétition et les médias.

Par cette aventure éditoriale, le MAC’s a créé un espace d’expression en marge du paysage existant animé par une presse spécialisée très axée sur l’actualité et les modes. Motivée par cette liberté à pouvoir prendre du recul, la rédaction de la revue, dirigée initialement par Laurent Busine et Denis Gielen et actuellement par Denis Gielen et Julien Foucart , s’est ainsi employée, grâce à DITS, à soutenir la mission d’éducation du regard menée par le MAC’s depuis son ouverture. C’est ainsi qu’est née l’idée du lexique accompagnant chaque article ou celle des « pages jeunes » qui ont, un temps, agrémenté la publication.

Le site : http://www.mac-s.be/fr/23/DITS

 

C4

Le magazine C4, né en 1992 au sein de l’asbl « Le Cirque Divers » à Liège, est aujourd’hui un trimestriel « grand format » d’exploration sociale, politique et culturelle. Il est édité par l’asbl « D’une Certaine Gaieté », association d’Éducation permanente et pluridisciplinaire pour qui la culture est non seulement un champ d’action, mais également un matériau à partir duquel se questionner et (faire) réfléchir sur les mutations que connaît notre société.

Le site : https://www.c4magazine.org

 

La Tribune du Jelly Rodger

La Tribune du Jelly Rodger, c′est 24 pages d’humour noir de toutes les couleurs, de jeux de mots, de calembours, de néologismes en cascade, de collages, de peinturlurages et d’illustrages… C′est pour tous les âges. C′est l′irrévérence du style au service de la poésie. C′est une piqûre de rappel dans la marge du carnet de santé. C′est une fleur d’anarchie qui n′attend pas de pousser. C′est du papier légal vers la piste des exils tordants.

Le premier numéro de LA TRIBUNE DU JELLY RODGER fait son apparition en mars 2013, portée par deux auteurs : le poète Seream et l′illustratrice Éloïse Rey. Tous deux collaborent depuis 2006 au sein de l′association et maison d′édition Une Poignée d’Loups en Laisse, qui agit en faveur de la poésie contemporaine en proposant spectacles, lectures, publications et ateliers d′écriture. Aujourd’hui, plus d’une quarantaine d’auteurs et illustrateurs se sont propagés dans les pages de la publication.

Le site : http://www.latribunedujellyrodger.com

 

Quoique

Editée par Carobella, la revue Quoique est une bien belle revue de grand format, d’images et de textes, où il est question de mouches, de honte, de femme-renard, de morgue, d’anatomie, de morsure, de beauté et d’abjection, dans un esprit foutrement et subtilement fin-de-siècle…

Le site : http://quoique.net

 

Cuistax

Cuistax est un fanzine d'illustration bilingue pour les enfants, basé à Bruxelles, imprimé en deux couleurs et en riso (100 exemplaires), comportant des jeux, des bricolages, des histoires et bien d’autres choses.

Le site : http://cuistax-cuistax.blogspot.be

 

Jef Klak

Jef Klak, c’est un collectif, une revue papier tous les six mois (à pagination variable), un disque de création sonore, un site Internet et un journal mural. Jef Klak se prolongera de votre lecture, des sentiments, des discussions et des joutes qu’elle suscitera. Un collectif n’est jamais figé. Ni éternel.

Le site : http://jefklak.org

 

Hiatus

Hiatus est une revue à double entrée. C’est-à-dire?

Les Pieds sur Terre, pour l’esprit et sa critique, pour montrer les sociétés de l’Homme et ses enjeux. Autour de nous, de nos comportements et de nos manières de vivre ensemble. Des plus grands groupes sociaux aux plus petits.

La Tête en l’air, pour le cœur et ses malices, pour imaginer les libertés de l’Homme et son absurdité. Autour de nous, de nos idées et de nos manières de faire ensemble. Du plus familier au plus savant.

Le dossier, pris entre quatre yeux, deux pieds et quelques têtes, Hiatus s’assied et s’adosse. Dossier à bras le corps, thématique à l’esprit, la Revue propose dix pages de va-et-vient entre dure raison et folie douce. Un entre-deux forcément parcellaire.

Le site : http://leseditionshiatus.com

 

Revue Z

La Revue Z est une revue itinérante d'enquête et de critique sociale. Évoluant à la frontière entre la revue militante et le « grand format », Z expérimente l’enquête et la critique sociale en déménageant sa rédaction au gré des thématiques et des territoires à explorer.

Le site : http://www.zite.fr

 

Revue Monstre

Monstre est une revue gay. Ça résonne comme un flyer de soirée à bout de souffle, et c’est précisément ce qui l’excite. Gay est un terme qui a été doublement dévitalisé. De l’extérieur, depuis que les hétéros s’en sont désintéressé (quand cela a cessé d’être perçu comme transgressif) et de l’intérieur, quand les gays ont choisi de devenir autre chose (bourgeois, queer…) ou plus rien du tout. Mais c’est justement cela qui laisse le champ libre à sa réactivation. Au-delà des modes et des clichés, l’expérience gay continue d’être pertinente et riche de possibles. Parce que c’est de cela qu’il s’agit, être gay : c’est une expérience au monde. Monstre va tenter d’en faire le compte-rendu non exhaustif, de porter un regard gay contemporain sur le monde d’aujourd’hui, sur le monde en train de se faire. Monstre est une revue magnifiquement gay. Monstre ne colle pas à l’actualité, elle s’en décolle. La revue attrape les thèmes émergeant dans les marges avant de trouver un écho dans le grand public. Elle aborde les sujets à rebours, retourne les idées, défait les opinions, contrarie les sens, pour échapper aux récupérations.

Le site : https://www.facebook.com/La-Revue-Monstre-117052575017611

 

L'or aux 13 îles

L'or aux 13 îles est une revue d'inspiration surréalisante, concoctée par le poète et collagiste Jean-Christophe Belotti.

Le site : https://www.facebook.com/revue-LOr-aux-13-%C3%AEles-190900920998358/

 

Musculation

Magazine lifestyle et poétique, Musculation est un projet de création collective et pluridisciplinaire. Il s'agit d'un magazine fictif : un numéro unique, mais qui se présente comme appartenant à une série, avec des numéros qui l'auraient précédé et d'autres qui seraient à venir. Pluridisciplinaire, Musculation se veut un espace décloisonné où sont remises en cause les frontières traditionnelles entre les arts. Ce projet permettra ainsi de multiplier les rencontres entre écrivains, dessinateurs, graphistes, designers et photographes. Son contenu, transfrontalier lui aussi, trouvera son originalité dans le croisement de deux univers : ceux de la poésie et de la salle de sport. Il se nourrira des décalages, des tensions, mais aussi des synergies qui se créeront entre eux.

La démarche artistique fictionnelle porte sur la totalité du processus de production du magazine : conception, édition, impression, lancement et diffusion. Chacune de ces étapes procédera de la mise en fiction d'un monde où Musculation existe déjà. D'autre part, l'ensemble du processus conduira effectivement à la diffusion d'un objet neuf : un numéro de magazine bel et bien réel. De façon plus fondamentale, cette ambiguïté quant au caractère réel ou fictif du projet devra permettre de nourrir un questionnement sur le franchissement d'une autre frontière, de nature épistémologique : celle qui sépare le vrai du faux.

Le site : https://www.facebook.com/musculationmagazine

 

La Gazette du Rock

La Gazette du Rock est née en avril 2011, après quelques brainstormings (à base de Bushmills 12 ans d’âge) entre Stella, Det, Jean Bourguignon et Jampur Fraize. Quelques numéros plus tard, Sisca Locca a rejoint le road crew (elle aime aussi le Bushmills).

La Gazette du Rock est un fanzine trimestriel où une poignée d’auteurs de bandes dessinées, illustrateurs, graphistes, photographes et chroniqueurs abordent le rock à leur manière. Pas de concessions mais un souci de qualité. Une présentation soignée allié à un côté ludique : chaque numéro contient un cadeau et est emballé de nos tendres mains, dans un sachet en plastique, scellé par un bordereau illustré. Pour certains vieux rockeurs, ça peut rapeller le doux souvenir des "Pif Gadget" de notre enfance, version rock 'n'roll...

Le site : http://maisondurock.blogspot.be

 

Stripburger

1992, Llubjana, le premier numéro de « Stripburger », voit le jour en partant d’un constat simple : l’absence d’un magazine de BD contemporaine en Slovénie. Rapidement, cette publication, émanation de STRIP CORE, une association qui fait partie du FORUM LJUBLJANA, s’impose comme un mythe dans le milieu de la BD alternative – rejoignant ainsi les publications de leurs aînés « Strapazin » (1984) en Allemagne et en Suisse, de leurs contemporains français « Lapin » (1992), périodique émanant de « L’association », de « Frigobox » (1994) en Belgique ou encore celle de leurs cadets italiens « Canicola » (2005).

Le site : http://www.stripburger.org/language/en

 

Revue Métèque

La revue métèque est une revue underground de littérature française. Se définissant elle-même comme étant Une sorte de Limousine radicale.

Le site : http://www.revuemeteque.com

 

Talweg

Talweg désigne la ligne d’intersection de deux pentes latérales d’une vallée, suivant laquelle se dirigent les eaux courantes.

TALWEG ne possède aucune contrainte technique ni formelle pérenne. Format, papier, impression, reliure, forment un système architectural propre à chaque numéro. Sa publication est annuelle.

TALWEG est un laboratoire de recherche où se côtoient des propositions plastiques et théoriques, points de vue artistiques, littéraires et scientifiques autour d'une réflexion sur la ligne.

TALWEG participe à une recherche initiée par l’anthropologue britannique Tim Ingold dans son livre Une brève histoire des lignes (Éditions Zones sensibles, 2011). Tim Ingold est professeur d’anthropologie sociale à l’université d’Aberdeen (UK). Parrain de TALWEG, il a généreusement participé au premier numéro de la revue.

TALWEG 01 est parue en janvier 2014. Elle porte sur la notion de PLI et rassemble les réflexions de sept artistes : Élise Alloin, Mickaël Gamio, Maud Guerche, Anne Heyvaert, Marine Lanier, Aurélie Mourier & Yannis Pérez. Le numéro 01 se présente sous l'aspect de 7+1 feuillets : 1 feuillet investi par artiste + 1 feuillet dans lequel Pétrole Éditions se présente et précise ses intentions éditoriales.

Depuis trois autres numéros sont parus.

Le site : http://www.petrole-editions.com/editions/talweg01

 

Erratum

Erratum, le journal gratuit d'illustrations et photos.

Le site : http://www.journalerrratum.com

 

On peut se permettre

La revue On peut se permettre a pour but de réunir divers poétesses et poètes, illustrateurs et illustratrices de disciplines vastes et variées et se voulant une certaine manière de contrer sous toutes ses formes la bêtise.

 

L'Ours Blanc

L'Ours Blanc publie des textes brefs et singuliers, en leur consacrant un numéro entier. Le sommaire de la revue s'écrit donc au fur et à mesure des livraisons. Cette volonté d’ouverture témoigne de l’envie d’aborder le champ littéraire comme un espace dont les limites n’ont rien de définitif ni de contraignant.

Le site : http://www.heros-limite.com/livres/lours-blanc-revue-litteraire

 

La Bafouille Incontinente

Destinée à ranimer l'art épistolaire maltraité par la forme abrégée des courriels et textos, la revue La Bafouille Incontinente est pilotée par Marcelle Imhauser, figure liégeoise bien connue pour son parcours à la RTBF et son implication dans toutes sortes de projets engagés, comme animatrice, auteur ou encore collagiste.

Quant au sens du titre de la Revue, « Bafouille », le terme argotique fut choisi comme signal d'ouverture à tous les publics. Par ailleurs, le qualificatif « Incontinente » invite au lâcher-prise à l'égard de ses propres freins, comme par rapport au thème imposé. Ce dernier est proposé comme point de départ d'une missive qui n'arrivera jamais, et pour cause, à son destinataire.

 

Le Correspondancier du collège de 'Pataphysique

Les publications du Collège de ’Pataphysique comprennent une revue dont le titre générique, Viridis Candela, se décline en Cahiers, Dossiers, Subsidia Pataphysica, puis, durant l’Occultation (1975-2000), en Organographes, Monitoires et L’Expectateur parus sous l’enseigne du Cymbalum Pataphysicum, puis en Carnets trimestriels, en Correspondancier du Collège de ’Pataphysique et enfin, actuellement, en Publicateur du Collège de ’Pataphysique.

Publication d’inédits, études érudites, spéculations pataphysiques, épiphanies de la Pataphysique involontaire, feuilletons, chantiers ouverts aux contributions des lecteurs en constituent l’essentiel. Avec le recul, on constate que ces travaux ont fondé la compréhension d’Alfred Jarry, de Raymond Roussel, de Julien Torma ; que le Collège a, le premier, publié le théâtre de Ionesco (La Cantatrice chauve) et de Boris Vian (Les Bâtisseurs d’empire), ou les exercices de l’Oulipo et que, au fil des sujets — de l’art de l’insulte à la vie des saints du Calendrier Pataphysique, de la contrepèterie à la merdecine, de la littérature policière à la Politique Potentielle, du tirant d’eau de l’arche de Noé à la célébration du Poil, de l’ironie homérique au théorème de Gödel — c’est un traité de Pataphysique qui apparaît en filigrane. L’Aberrance est universelle et la Science de cette aberrance l’est tout autant.

C’est pourquoi le Collège a essaimé en de nombreux Instituts étrangers (argentin, milanais, limbourgeois, germain, suédois, londonien, hispanique, napolitain, batave, chinois…). Des traductions et anthologies en tchèque, slovaque, suédois, anglais, italien, allemand, nanterrois, polonais, castillan, néerlandais, arabe, chinois ou kosovar manifestent que, selon la prédiction de Sa Magnificence le Vice-Curateur Fondateur, le monde est, dans toute sa dimension, le véritable Collège de ’Pataphysique.

Le site : http://www.college-de-pataphysique.fr/presentation.html

 

Plus que des mots / Demain les flammes

Revues aux textes longs formats autour des contre-cultures.

Les sites : http://plusquedesmots.free.fr et http://www.demainlesflammes.lautre.net

 

La Tranchée racine

Biffin périodique à parution irrégulière, chiffon d'images, tabloïd géant (47,5 x 66 cm), pelure graphique... la Tranchée Racine constitue l'antichambre des éditions United Dead Artists, une proposition d'images, de strips, de photographies et de textes sélectionnés par Stéphane Blanquet (qui réalise les couvertures) et reflétant en tout point l'esprit de la maison. La Tranchée Racine ce sont 12 pages à partager entre une quarantaine d'auteurs issus ou non du catalogue UDA, un foisonnement d'images brutes sur offset noir & blanc. Les numéros bis du périodique sont des parutions de pleine page ou consacrées à un seul auteur.

Le site : http://www.lewub.com/udaroom

 

Hopital brut

Hopital brut est une revue graphique hors norme, dont la parution et les formats de publications sont aléatoires, édité par Le dernier Cri depuis 1997.

Le site : http://www.lederniercri.org/catalog.html

 

Optical Sound

Issue du label du même nom, Optical Sound est une structure hybride et atypique qui dessine ses propres frontières entre musique expérimentale et art contemporain. OpticalSound est une revue d'artiste – ni fanzine, ni manifeste – qui lutte à sa manière contre la standardisation des objets du monde, l'allégeance de l'information et de la critique à l'argent et aux médias.

Le site : http://www.optical-sound.com

 

Hippocampe

La revue Hippocampe se compose de trois objets complémentaires :

- une revue semestrielle littéraire et artistique : 160 pages mêlant entretiens, essais, textes de création, portfolios, rubriques récurrentes.
- un journal critique bimestriel : 32 pages sur l'actualité des arts, de la littérature et des idées
- une maison d'édition qui publiera des essais, des carnets, des nouvelles, de la poésie, des romans, des récits...

Trois domaines éditoriaux portés et enrichis par un programme d'événements et un site web.

Le site : http://www.hippocampe-editions.fr

 

Papiers Nickelés

Papiers nickelés est une revue trimestrielle consacrée au patrimoine de l'illustration et de la bande dessinée (surtout francophone). Publiée depuis janvier 2004, elle est éditée par le Centre de l'imagerie populaire, association parisienne présidée par Yves Frémion.

Papiers Nickelés n’est pas qu’un titre génial. Ce nom désigne plusieurs choses différentes.

Papiers Nickelés est d’abord un projet.

Un groupe de passionnés du dessin imprimé (BD, illustration, dessin d’humour, affiche, gravure, imagerie populaire) a initié depuis 1999 le projet d’un centre international consacré à ce patrimoine sur papier, dont l’intérêt ne fait que croître dans le public et dont les collections ne cessent d’être démantelées, rachetés à l’étranger ou se détruire. Qu’un tel centre se construise dans la capitale du pays qui est un des plus gros producteurs du monde nous a paru naturel. Nous avons depuis pris contact avec les autorités susceptibles de le réaliser avec nous et persistons à le voir naître.

Le site : http://papiersnickeles.fr

 
Site Internet : Mouvement Fixe